La fin de la croissance

Richard Heinberg

Les économistes maintiennent que la reprise est à portée de main, pourtant les taux de chômage demeurent élevés et les valeurs immobilières continuent de plonger ; les États croulent sous des déficits record et les monnaies sont l’objet d’attaques spéculatives, le financement de leur dette soumis à des mécanismes prédateurs et destructeurs. La Fin de la Croissance pose un diagnostic dérangeant : d’un point de vue économique, nous sommes parvenus à un tournant décisif de l’Histoire. La trajectoire expansionniste de notre civilisation industrielle se heurte à présent à des barrières naturelles non négociables.
Ce nouveau livre incontournable de Richard Heinberg nous plonge au cœur de la crise financière, afin de nous faire comprendre pourquoi et comment elle est survenue, et de tenter de trouver des solutions pour, peut-être, nous éviter le pire. Écrit dans un style alerte et très accessible, ce livre détaille les trois facteurs essentiels qui s’opposent à toute reprise à long terme de la croissance : l’épuisement des ressources, les dégâts environnementaux, et les taux d’endettement écrasants. La convergence de ces paramètres ne peut que nous obliger à reconsidérer les théories économiques dominantes, et à réinventer la finance et le commerce.
La Fin de la Croissance dresse l’inventaire des moyens à la disposition des responsables politiques, et de nous-mêmes en tant qu’associations, communautés ou familles, pour bâtir une nouvelle économie qui fonctionne dans les limites de notre environnement et de ses ressources. Pour l’auteur, cette transition peut nous être profitable, à condition que nous placions l’environnement et l’humain au cœur de nos préoccupations, au lieu de poursuivre notre quête, nécessairement vaine, d’une croissance perpétuelle.
«HEINBERG montre comment l’épuisement des ressources pétrolières, hydriques, alimentaires, etc. conduit non seulement à la fin de la croissance, mais également à l’aube d’une nouvelle ère de progrès sans croissance.» – Herman E. DALY, économiste, professeur émérite à l’École de Politique publique de l’Université du Maryland.
«Plongez-vous dans ce livre! Il est bourré d’idées, d’informations et de perspectives sur la direction que prend notre monde désorienté: un véritable guide pour les perplexes, c’est-à-dire la plupart d’entre nous.» – James Gustave SPETH, auteur de The Bridge at the Edge of the World: Capitalism,
the Environment and Crossing from Crisis to Sustainability.

Edition : Demi Lune
Date de parution : 2012

Prix € : 22,00

EAN 13 : 9782917112205