L’art de la guerre

Sun Tzu

Écrit au ive siècle avant J.-C., à l’époque des « Royaumes combattants », dans une Chine en pleine effervescence commerciale et culturelle, L’Art de la guerre n’est pas seulement un traité de stratégie. Si nous le lisons encore avec fascination, c’est parce qu’il représente une leçon de sagesse, un art de vivre, et constitue un véritable système philosophique.
Cette traduction est l’édition de référence de Jean Lévi. Elle restitue toute la force littéraire et la concision de ce grand texte classique et le replace dans son contexte historique, à la lumière des dernières études et des textes découverts récemment lors de fouilles archéologiques. Elle s’adresse à tous les lecteurs, curieux et savants. Continuer la lecture de L’art de la guerre

Le grand échiquier

Zbigniew Brzezinski

Pourquoi et comment les États-Unis d’Amérique sont-ils devenus les garants de l’ordre mondial ? Quel rôle peut jouer l’Europe face à cette arrogante suprématie ?
Zbigniew Brzezinski montre la situation paradoxale des États-Unis qui, pour maintenir leur leadership, doivent avant tout maîtriser le grand échiquier que représente l’Eurasie (Europe et Asie orientale), où se joue l’avenir du monde. L’ancien conseiller de la Maison-Blanche définit ainsi un cadre durable pour une coopération géopolitique mondiale autant qu’il donne à voir la façon dont l’Amérique envisage sa place dans « le reste du monde ».
Les États-Unis se sont élevés à une position hégémonique qu’aucune nation n’a acquise par le passé. Pour la première fois dans l’histoire, un pays est devenu une puissance dominante universelle. Sa politique est la clé de l’ordre mondial. L’Amérique continuera-t-elle à tirer les ficelles ? Quels seront dans les années à venir les points chauds du globe, en particulier sur le continent eurasien, où tout se joue ? De quelles cartes les autres pays, en particulier l’Europe, disposent-ils pour équilibrer et défier la suprématie américaine ? Bref : les États-Unis vont-ils rester les maîtres de l’échiquier mondial, et comment ? Les clés du monde contemporain par l’une des plus grandes autorités internationales en matière de géopolitique et de stratégie.
Cet ouvrage, paru en 1997, est très vite devenu indispensable pour comprendre la politique internationale.
Expert au Center for Strategic and International Studies (Washington, DC), Zbigniew Brzezinski est professeur à l’université Johns Hopkins de Baltimore. Il a été conseiller du président Carter de 1977 à 1981.

Edition : Pluriel
Date de parution : 2011

Prix € : 9,50

EAN 13 : 9782818501429

Principes fondamentaux de stratégie militaire

Carl von Clausewitz

Rédigé en 1812 pour la formation militaire du prince de Prusse, ce manuel condense en quelques dizaines de pages les thèses du monumental traité De la guerre.
À son élève, Clausewitz (1780-1831) offre une véritable préparation mentale au combat : avant de se battre vraiment, l’apprenti stratège doit s’armer conceptuellement et s’aguerrir par la méditation. Qu’est-ce qu’une tactique ? Un plan de bataille ? Un but de guerre ?
L’officier prussien qui combattit contre la Grande Armée insiste de façon étonnamment moderne sur la dimension psychologique du conflit, accordant une grande place à l’opinion publique et soulignant la nécessité de l’audace, de la fermeté et de la ruse face à l’incertitude et au brouillard de la guerre effective.

Edition : Mille et une nuits
Date de parution : 2006

Prix € : 3,00

EAN 13 : 9782842059712

Ruses diplomatiques et stratagèmes politiques

Polyen

Dans la grande lignée des textes sur l’art de la guerre, de Sun Tzu à Mao, en passant par Clausewitz, Polyen est souvent cité mais jamais lu. Ce rhéteur et avocat macédonien du milieu du IIe siècle après J.-C., composa à Rome les huit livres de Stratagèmes. Dédié à Marc Aurèle et Lucius Verus, l’ouvrage nous fait voyager dans l’Antiquité grecque. De la guerre du Péloponnèse à l’épopée d’Alexandre et aux conflits de ses successeurs, de la mer Égée jusqu’aux rivages de l’Inde, Polyen compile une multitude d’histoires où se côtoient monarques orientaux, tyrans sanguinaires et princes de légende.
Gagner du temps, faire diversion, semer la zizanie chez ses ennemis, ou ses alliés, il recense tous les coups et ruses qui sont permis (ou non) pour la conquête du pouvoir.

Edition : Mille et une nuits
Date de parution : 2011

Prix € : 4,10

EAN 13 : 9782755506112

Une guerre

Dominique Lorentz

Dominique Lorentz est l’auteur de : Une Guerre (1997), Affaires atomiques (2001), Secret atomique (2002), Des sujets interdits (2007). Elle est également l’auteur de La République atomique (coproduction Arte, Les mercredis de l’Histoire, 2001), un documentaire sur les relations franco-iraniennes sous la Ve République, avec pour fil rouge la coopération nucléaire entre les deux pays. Avec Une guerre (1997), Dominique Lorentz a révélé l’enjeu nucléaire de l’affaire des otages français au Liban, ainsi que le rôle de la France, depuis les années 1960, par rapport à la volonté de l’Iran d’obtenir l’arme atomique. Continuer la lecture de Une guerre

Les secrets de la réserve fédérale

Eustace Mullins

La plupart des gens, aux États-Unis, en Europe et dans le reste du monde, pensent que les dollars en circulation sont créés par le gouvernement américain. Que le nom de Réserve Fédérale, mentionné sur chaque billet, désigne une administration gouvernementale. Or, il n’en est rien : la Réserve Fédérale est une institution privée, possédée par des banques commerciales.
Ce livre, traduit pour la première fois en français, a représenté quarante années de travail pour son auteur. C’est probablement un des ouvrages les plus importants du XXème siècle. C’est le seul livre brûlé en autodafé, par décision de justice, en Europe après 1945. C’est une enquête minutieuse, servie par l’honnêteté et la compétence. C’est, aussi et surtout, une révélation sur la manière dont fonctionne réellement le monde depuis un siècle.
Dans ce livre, vous apprendrez entre autres choses que : Continuer la lecture de Les secrets de la réserve fédérale

L’ordre de la dette

Benjamin Lemoine

Comment la dette de l’État s’est-elle installée au centre de la scène politique, au point d’y devenir omniprésente ? Ce livre original constitue la première enquête historique et sociologique sur les modalités concrètes qui ont peu à peu arrimé les comptes de la puissance publique aux intérêts privés de la finance. Une histoire de la dette méconnue et passionnante, qui offre une clé de lecture incomparable pour comprendre notre présent, tant français qu’européen.

Pourquoi la dette publique occupe-t-elle une telle place dans les débats économiques contemporains, en France et ailleurs ? Comment s’est-elle imposée comme la contrainte suprême qui justifie toutes les politiques d’austérité budgétaire et qui place les États sous surveillance des agences de notation ? Continuer la lecture de L’ordre de la dette

Guerre des Gaules

Jules César

Un ouvrage unique en son genre, relation écrite par l’acteur principal du drame qu’elle fait revivre, et publiée pendant cette guerre de huit ans, à des fins de propagande personnelle : un tour de force, qui ne fut jamais répété. Cette histoire d’un conflit prolongé est un livre de combat, en même temps que le témoignage le plus ancien et le plus important sur les origines de la France, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne rhénane et la Grande-Bretagne. Continuer la lecture de Guerre des Gaules

Jean Monnet

Eric Roussel

L’homme qui inventait l’Europe
Le 17 juin 1940, quelques heures avant son appel à la BBC, le général de Gaulle dîne à Londres chez Jean Monnet. Le Général ne dit pas un mot de son initiative du lendemain. Le ton est donné: les deux Français d’exception qui surgissent du désastre de 1940 inaugurent de longues années de relations difficiles…
Jean Monnet n’avait pas son baccalauréat. Fils d’un négociant de Cognac, brouillé avec les études, il avait connu Londres et New York avant de découvrir Paris. Il aimait les voyages et les grands hôtels, confondait les dimanches et les jours de semaine, passait son temps au téléphone et avait la manie de rédiger des notes. Sa vie est un roman à la Paul Morand ou à la Valery Larbaud. Un roman dont les personnages s’appellent Clemenceau, Roosevelt, Churchill, de Gaulle, Kennedy ou Adenauer. Il faut lire la biographie de 1 000 pages (!) que vient d’écrire Eric Roussel. Continuer la lecture de Jean Monnet

L’état profond américain – La finance, le pétrole et la guerre perpétuelle

Peter Dale Scott

S’appuyant sur plus de quatre décennies de recherches, Peter Dale SCOTT nous offre une analyse inédite de l’« État profond américain », un système informel et méconnu, dont l’influence sur l’Histoire contemporaine est absolument majeure. En dehors du cadre légal, celui-ci conditionne secrètement, souvent illégalement, les politiques officielles de l’État public à Washington – voire les contredit ou les neutralise. Observateur politique de premier plan, SCOTT décrit le processus de militarisation croissante des États-Unis, en particulier depuis le 11-Septembre. Il explique également l’origine de la « dérive sécuritaire » (écoutes et surveillance illégales, détentions arbitraires massives, usage de la torture, assassinats ciblés) et de l’accroissement des inégalités de revenus que connaît ce pays depuis la guerre du Vietnam.
L’État profond constitue aujourd’hui un système quasi institutionnalisé dans des agences (comme la CIA et la NSA) qui échappent au contrôle démocratique. Continuer la lecture de L’état profond américain – La finance, le pétrole et la guerre perpétuelle